Se perdre

Publié le

Roman d'Annie Ernaux sur la passion amoureuse et ses conséquences ; journal intime  disséquant cette passion, cette perte de soi face à un homme pas forcément à la hauteur ( dans ce livre c'est loin d'être le cas )

L'auteur y décrit son besoin de cet homme, son besoin physique, viscéral ; cette femme  brillante est complètement annihilée face à lui, et le pire, c'est qu'elle en est consciente et ne peux rien faire.

Parfois dérangeant par son côté obsessionnel, voire voyeur de la part du lecteur, ce livre laisse comme un goût légèrement amer devant ce terrible constat ; l'intelligence ne peut rien face au coeur.

A lire en essayant de se convaincre que malgré tout on est une femme bien trop moderne pour se laisser avoir comme çà ; chapeau à madame Ernaux pour son écriture et pour le courage d'avouer une telle "faiblesse" 

Publié dans Lecture

Commenter cet article