Livres d'août

Publié le par arel

Pour ce mois-ci 3 livres très différents, mais j'ai eu de la chance, je les ai tous appréciés à leur façon.

Tout d'abord "Les arcanes du chaos", de Maxime Chattam ; j'avais beaucoup aimé sa trilogie ( même si par moments je l'ai trouvé trop violente ) alors j'appréhendais ce second rendez-vous avec l'auteur ; peur d'être déçue, d'avoir idéalisé ma première impression. Et bien pas du tout ; voilà un roman que j'ai eu du mal à lacher ; pourtant étrangement la partie romanesque en elle-même ne m'a pas passionnée ; malgré tous les coups de théâtre, les explosions, les courses poursuite en voiture, je trouvais le rythme un peu lent ; mais il y a cette partie " théorie du complot" ( non, non, ce n'est pas X-files ). Chattam donne des détails historiques vérifiables qui font froid dans le dos et nous livre une vérité angoissante : même si on est conscient que tout çà existe, on se dit que c'est en Amérique, pas chez nous ; nous n'avons pas à nous inquiéter de manipulation à grande échelle, de censure de la presse.... et pourtant, si tout çà était vrai, si on ne nous disait que ce que nous devons savoir pour faire ce que désire un groupuscule de personnes..... çà fait sourire ce genre de paranoïa et c'est ce qui me fait dire que ce livre est interessant ; il nous pousse à réfléchir et à voir au-delà de nos idées préconçues, de notre conviction que : " Moi on ne pourrait pas m'avoir comme çà"

J'en ai retenu la toute dernière phrase du roman : Tandis que les lois de nos civilisations se durcissent, j'aime à me rappeler Montesquieu et à trembler : " La liberté est le droit de faire tout ce que les lois permettent"

Passons au second livre, un pavé, La Poursuite du Bonheur, de Douglas Kennedy ; j'avais lu de très belles critiques au sujet de cet auteur, mais pas pour ce roman en particulier ; au contraire il semblait un peu lourd et difficile d'accès.... et bien fidèle à moi-même, j'ai vraiment beaucoup aimé ; je pense qu'il faut aller au-delà de l'histoire d'amour ( qui déjà en elle-même est absolument magnifique ) et y voir une critique, une description détaillée de l'Amérique d'après-guerre ; les mentalités ultra-puritaines, la chasse aux communistes, ce désir d'être différent tout en se fondant dans la normalité ; tant de paradoxes et de faux-semblants qui entravent d'autant plus cette volonté de bonheur. Peut-on croire réellemnt à un bonheur relatif quand on s'interdit d'être soi-même, quand on croule sous le poids de la bienséance et du qu'en-dira-t-on ? Un beau livre, à savourer et à ne pas prendre pour un roman de gare ; c'est bien plus que çà.

 

Enfin la petite friandise, un bonbon délicieux qu'on garde le plus longtemps possible dans la bouche mais qui hélas fond bien trop vite ;" La première Gorgée de bière", de Philippe Delerm ; des petites nouvelles toutes courtes, 2 pages au maximum, sur ces petits plaisirs sans importance qui jalonnent notre vie ; sans importance, c'est vite dit. Parce que ce sont eux qui nous rendent la vie plus belle, le vent sur le visage, les mains tendues devant un feu de cheminée, les biscuits au chocolat trempés dans un lait chaud.... de tous petits instants de bonheur fugaces que l'on laisse échapper alors qu'on a tendance à s'accrocher à nos petits désagréments. Delerm nous rappelle avec un style incroyable, une verve hors du commun, que ces moments méritent d'être savourés jusqu'au dernier, méritent qu'on s'y arrète un instant. Merci .........

Publié dans Lecture

Commenter cet article

Cherbi 29/08/2006 17:16

Je n'ai lu qu'un des trois : "à la poursuite du bonheur" que j'ai beaucoup aimé. Je suis assez fan des livres de douglas Kennedy que j'ai découvert il n'y a pas longtemps et il m'en reste quelques uns encore à lire ;o) Bises

Paulette 29/08/2006 10:32

Merci pour ces pistes. J'avais entendu parlé du premier. Je ne connaissais pas le second. Et comme toi, j'ai beaucoup aimé la première gorgée de bière

MartineC 28/08/2006 13:22

depuis que je fais des petites croix
j'ai plus le temps de lire ....