titre automatique

Publié le par arel

En ce moment se ballade sur le net un petit questionnaire sur les 7 péchés capitaux et j'avoue être curieuse alors je me suis allongée sur le divan et après un longue introspection , voilà mes conclusions éclairées/

  • la paresse : refus d'accomplir des tâches nécessaires.

je dirais non, mais zut c'est même bien agréable de s'abandonner parfois à une douce paresse

  • l'orgueil : attribution à ses propres mérites de qualités vues comme des dons de Dieu (intelligence, etc.).

Premier aïe, je me bat contre ce défaut, mais j'avoue que je suis parfois une sale petite orgueilleuse, capricieuse....

  • la gourmandise : ce n'est pas tant la gourmandise au sens moderne qui est blâmable que la gloutonnerie. Du reste, ailleurs qu'en français ce péché n'est pas désigné par un mot signifiant « gourmandise » (gluttony en anglais, par exemple).

Second aïe, quand j'aime quelque chose, j'ai parfois du mal à me réfréner ( exemple de la tablette de chocolat terminée dans la soirée, voire des 2 tablettes, ou autre exemple - là j'ai honte, mais c'est bon la honte - les oeufs K....r traitreusement piqués aux enfants ; " Mais non je vous assure c'est pas moi ; quoi la tache sur mon menton, c'est un furoncle purulent qui vient d'éclater, c'est super contagieux n'approchez pas " )

  • la luxure : plaisir sexuel recherché pour lui-même

 soyons clairs et honnêtes le sexe n'a pas pour vocation unique, pour moi du moins, de me reproduire, alors oui je suis une horrible pécheresse

  • l'avarice ou cupidité : désir de posséder ou conserver plus de richesses que nécessaire.

Euh normalement je dirais non, mais si j'analyse cette phrase sur le plan de la broderie, re-Aïe, je désire indubitablement posséder ou conserver plus de grilles, de fils.... que nécessaire ; je crois que çà s'annonce mal cette affaire.

  • la colère : courte folie déjà pour les anciens, et qui entraine parfois des actes regrettables.

Euh oui, je crois l'avoir déjà signalé ( vous allez finir par le croire ) mais j'ai un petit caractère de cochon ( mon petit chéri dit d'ailleurs que c'est méchant pour les cochons de dire çà ) Alors oui parfois je pique mes vilaines petites colères, j'arrète de respirer, je deviens toute rouge et ..... purée que çà fait du bien :)

  • l'envie : refus de se réjouir du bonheur d'autrui, ou satisfaction de son malheur.

Là non, ce défaut là je ne l'ai pas ( euh est-ce que çà compte quand je déteste une certaine Silia qui avance à grande vitesse sur un certain sampler ? )

 

Alors je fais les calculs, j'additionne, je multiplie par 3,57, je retiens 1 et je divise par 0.658..... au secouuuuuuuuuurs je suis fichue ; je suis une véritable horreur, pourrie jusqu'à la moëlle ; tant pis, c'est fait, c'est fait.

Je file m'empiffrer de chocolat pour oublier le sale petit sourire satisfait de cette brodeuse qui m'agace, ensuite je passerai une petite commande sur le net de tas de choses dont je n'ai pas besoin avant au moins 10 vies et cette nuit ..... euh là je vous passe les détails .... bein oui quoi, quitte à être fichue autant en profiter :/

Publié dans Divers

Commenter cet article