To smoke or not to smoke

Publié le par arel

Petite tranche de vie entre une brodeuse acharnée et son petit mari d'amour si tendre, si doux et si parfait :

Brodeuse acharnée : Oh chéri, je vais faire un saut au "Fil Joyeux", j'ai besoin de perlé N°8 crème et de lin zweigart

Mari d'amour si tendre... : le "Fil Joyeux" ? c'est le boui-boui où tu vas si souvent pour acheter tes machins de broderie ?

Brodeuse acharnée : Voyons chériiiiiii, ce n'est pas un boui-boui ; c'est une des plus jolies merceries du coin et un choix.......

Mari d'amour si tendre..... : Si tu veux ; mais dis-moi, tu ne t'es pas déjà acheté des fils il y a 15 jours ???

Brodeuse acharnée : Si mais c'était pour un autre projet, là il me faut absolument ce perlé. Et puis tu t'es bien acheté un paquet de cigarettes il y a quelques jours et on vient de sortir du bureau de tabac ( euh côté déco, vaut mieux aller dans MON boui-boui )

Mari d'amour..... : Ma puce, ne compares pas ce qui ne peut pas se comparer, la cigarette c'est un besoin

Brodeuse acharnée : Ahhhhhhhhh

Mari d'amour.... : mais oui, je ne peux pas vivre sans cigarettes, c'est un peu comme si tu me disais que j'ai déjà mangé un bon steack la semaine dernière.

Brodeuse acharnée : Ahhhhhhhhhhhh

Mari d'amour : Tu comprends, si je ne fumes pas, je suis mal dans ma peau, j'en ai des douleurs physiques, je suis de mauvaise humeur.............

Brodeuse acharnée : Ahhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhh

Mari d'amour : Tu vois c'est très différent, moi c'est un achat nécessaire à mettre dans le budget nourriture mensuel ; toi c'est du loisir, donc de l'accessoire

Brodeuse acharnée : Ahhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhh

Mari d'amour : alors ?

Brodeuse acharnée : J'ai tout bien compris ; le tabac ( même si on sait que c'est pas bon pour la santé et patati et patata ) tu en as besoin au même titre que l'air que tu respires ; alors que moi la broderie ce n'est qu'un loisir qui  me destresse, me détend et donc je suis de bien meilleure humeur, je me sens mieux......

Mari d'amour : Vaaaaaaaaaaala

Brodeuse acharnée : D'accord, donc à partir d'aujourd'hui j'arrète la broderie, donc je n'aurai plus ce moyen de libérer des endorphines pour me détendre ; conséquences directes : stress accru, risques d'ulcères accru et surtout risques de migraines accrues ; pour calmer tout çà, va falloir que je me mette à fumer, on aura donc moins d'argent pour se nourrir, tu ne pourras plus avoir de steack.....

Mari d'amour : Bon ok, quel couleur ton perlé déjà ?

Brodeuse acharnée : c'est beau de se comprendre si bien ;)

 

Publié dans Divers

Commenter cet article

Tricotine85 19/11/2006 10:54

Tout est dit et compris!!!!!!

Lutine 17/11/2006 17:49

Ne te laisse pas faireEt qui a dit qu'on ne peut pas etre dependante de la broderie, vite vite je suis en manque !

arel 18/11/2006 08:21

Je n'arrète pas de lui expliquer lol

l'ailefique 16/11/2006 16:54

mouarf, j'adore ! c'est pour ça que c'est moi qui fume et brode et que mon chat dit rien vu qu'y a toujours des croquettes

arel 18/11/2006 08:22

de ce côté çà va mes chats sont bien traités aussi lol

kalouette 16/11/2006 11:43

Excellente ton argumentation et efficace !hihi

Martine Rose 15/11/2006 22:30

Arel, j'étais pliée en deux en lisant ton texte. Beaucoup d'humour (et quelques vérités). Ah la mauvaise foi masculine ! (n'a d'égale que la nôtre lol). Moi je ne dis pas où je vais mais je caaaache mes achats (mais l'arrivée du relevé de compte et les soupirs excédés à sa lecture je connais aussi....).
A bientôt.

arel 18/11/2006 08:22

ah oui, à raconter aussi mdr