De tout et... de tout

Publié le par arel

Et voilà mes dernières lectures ; tout d'abord "La forêt des Ombres" de Thilliez. Que dire ? oui c'est un bon petit polar, mais sans réel surprise ; un peu déçue au regard des critiques dithyrambiques que j'avais lues à son sujet ; je dois également admettre que je suis fatiguée de cette course au toujours plus que semblent se livrer nos jeunes auteurs de polars ; plus de violence, plus de sang, plus de ... tout. Je reste sur cette idée un peu dépassée que rien ne me fait plus plaisir qu'un bon petit polar bien ficelé, basé sur la psychologie des personnages. Fan de Poirot, Holmes, Hitchcock.... j'ai du mal à trouver polar à mon pied.

Ensuite "Grâce et dénuement", d'Alice Ferney ; un beau moment de lecture ; Esther vient tous les mercredis lire un conte à de petits enfants gitans. La rencontre de 2 cultures, de 2 mondes. Une description pleine d'humanité, mais sans détours d'un peuple qui souvent fait peur aux gensdits "civilisés", le pouvoir des mots, celui des livres. Un roman plein d'humanité, que certains qualifieront d'utopiste, mais qui met un peu de bonheur dans le coeur. Alice Ferney n'en fait jamais trop et ne tombe pas dans le misérabilisme à outrance ou le sentimentalisme à 2 sous et son écriture fait mouche. Pour résumer, j'ai aimé :)

Enfin, les 4 soeurs, de Malika Ferdjoukh. J'aime savoir ce que lisent mes enfants et pouvoir leur conseiller de nouvelles lectures, alors à chaque fois que je vais à la bibliothèque j'emprunte un ou 2 livres jeunesse. Cette série je l'ai découverte grâce à Hélène. Et bien, un seul mot à dire... MERCI. 4 romans,  chacun parlant plus spécifiquement de l'une des soeurs ( qui en fait sont 5 ) ; 5 soeurs orphelines, mais qui discutent encore avec le fantôme de leurs parents, qui adoptent des chauve-souris, qui imaginent des fantômes dans le chant du vent ; 5 jeunes filles comme les autres ou presque, à différents stades de la vie de l'enfance à l'âge adulte, avec à chaque fois des joies et des peines. Rafraichissant et plein de tendresse ; une façon de se souvenir que certains événements sont de véritables petits drames quand on est un enfant, de se souvenir de la place que pouvait tenir l'imaginaire dans nos existences. Pure et empreinte de douceur, une savoureuse saga à offrir les yeux fermés à nos pitchounettes

Publié dans Lecture

Commenter cet article

Florinette 20/12/2006 11:51

Grâce et dénuement, c'est un livre que j'espère bientôt pouvoir emprunter à la biblio et la chambre des morts est en prévision de mes lectures 2007. ;-)

Miss Ellanée 20/12/2006 09:46

Noté, je jetterai un coup d'oeil...