Une matinée chatcrément agitée

Publié le par arel

Il y a des jours comme çà qui vous épuisent dès le réveil ; comme tous les matins, levée aux aurores, je sers les croquettes de mes chats ; me voilà dans la cuisine, l'oeil morne, la coiffure improbable, les chaussons troués et le pyjama dépareillé, le style que vous ne verrez jamais à la télé ( pourquoi je ne me lève jamais le teint frais, le brushing impeccable, juste drapée d'un charmant déshabillé ? ) et appellant les minous avec force bruits de bouche ( genre petits bisoux de mémère à ses chachats ; oui je sais c'est la honte totale )

Et là, force m'est de constater que 1 chat + 1 chat çà ne fait que 2 chats et non 3 ; après avoir fouillé dans tous les coins et recoins en prenant bien soin de ne réveiller personne ( lumières toutes allumées, chéri poussé sans ménagement pour vérifier qu'il n'avait pas écrasé la dite fugueuse ) il faut me rendre à l'évidence ; Khaïla n'est pas rentrée de la nuit. Pas de problèmes, elle doit m'attendre devant la porte, transie de froid, pauvre bébé ( toujours mon côté mémère à ses chachats ). Me voilà donc dehors sous la pluie ( d'où l'intérêt de ne pas avoir de brushing impeccable ), dans le noir ( oui, il n'est que 6 heures du matin ) à essayer d'appeller la miss sans alerter tout le quartier.

Mais rien, et il faut bien s'affairer pour la petite famille qui se réveille, et il faut bien ranger un minimum la maison et de toutes façons, il n'y a rien à faire, juste attendre.

8 heures : tout le monde a déserté la maison, je sors dans le jardin, refais mes petits bruits de bouche si caractéristiques.... rien

9 heures : rien n'est rangé, la coiffure est toujours aussi improbable, la pitchoune que je garde arrive dans 1 heure et c'est la cata ; arrètes de t'en faire comme çà, c'est un chat qui est dehors ( on peut appeller police secours au bout de combien de temps quand un chat a disparu ? )

9 heures 30 : à nouveau dans le jardin sous la pluie, les chaussons sont détrempés, la chose qui devrait s'apparenter à un pull pend lamentablement, les cheveux sont collés sur le crâne et là .... un miaulement, me voilà tel Indiana Jones retournant la moindre motte de terre ( ton chat a grandi, elle aurait du mal à se cacher par là ) avant de me rendre compte que le miaulement vient d'en haut. Pourtant j'ai déjà regardé dans le cerisier et à moins qu'elle n'ait appris à voler pendant la nuit, Khaïla ne doit pas tenir compagnie aux mouettes. C'est à ce moment là que je la vois.... sur le toit de la maison. Je monte 4 à 4 les marches des 2 étages ( je ne savais même pas que je pouvais le faire en courant waou ) je me penche à la fenêtre de la chambre de ma fille et me voilà en train d'appeller la pitchoune qui bien sûr a peur de bouger ( pourquoi un chat arrive-t-il toujours à monter et jamais à redescendre ?) Apès quelques instants de réflexion sensée ( oh mon dieu, elle va tomber, qu'est-ce que je vais faire ? c'est quoi le numéro d'urgence, est-ce que je dois appeller les pompiers tout de suite ? et si j'essayer de casser le plafond, elle tomberait dans la chambre ?) me voilà donc faisant quelque chose de tout aussi sensé, l'équilibriste ( je sais c'est super stupide, amis c'est tout ce qui m'est venu ) je vous passe les longues minutes qui ont suivi ( au moins 2, mais elles étaient sacrément longues ) avant que je ne puisse récupérer la miss dans une couverture, toute tremblante ( elle aussi, elle tremblait un peu ) et au bord des larmes ( et oui, ma réputation de fille insensible à la douleur en prend un sacré coup ).

Elle était très heureuse de me voir aussi ( elle a vite sauté de mes bras pour se précipiter sur ses croquettes ) et j'ai pu reprendre ma journée le plus normalement du monde ( si si,  je vous assure )

Moralité de l'histoire : A ma grande honte, il n'y a plus aucun doute, je suis le genre de nana complètement accro de ses animaux de compagnie et qui leur fait des mamours d'un ridicule incroyable

Chat perdu, chaussons foutus.

Et enfin même si j'en ris maintenant, put... que j'ai eu peur

 

Publié dans Divers

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Martine Rose 14/01/2007 00:08

ah c'est du vécu, j'avais l'impression de lire un polar et j'ai dû me retenir de ne pas lire tout de suite la fin pour savoir si vous vous en étiez sorties toutes les deux ;-)
enfin ouf tout est bien qui finit bien :))

coonie 13/01/2007 18:41

Quelle frayeur tu as dû avoir ! Mais en même temps, c'était risqué de jouer les équilibristes, non? Tu aurais pu te blesser !Heureusement tout est rentré dans l'ordre, mais comme l'a dit mimi, il ne te reste plus qu'à acheter une grande échelle...

fab.lor 13/01/2007 12:18

Et bien j'ai l'impression de me lire, sauf que je n'ai pas de pyjama dépareillé ! J'avais une minette qui grimpait par un piller sur un petit toit plat de ma maison et bien sûr miaulait pour redescendre. Alors je sortait la grande échelle à la miss minette et quand elle était décidée elle redescendait par l'échelle, barreau après barfeau. Il faut le voir pour le croire. Bienvenue au club des mèmères à leur chat-chat MDR !

paulette 13/01/2007 00:44

Tu as sans doute eu plus peur qu'elle  :o))Et puis tu n'as pas à avoir honte... Si on accueille des animaux, c'est pour les aimer et les protéger. Alors surtout, ne change rien... et la prochaine fois, penses à changer tes chaussons !

arel 13/01/2007 10:09

je file faire mes courses pour en acheter de plus sexy mdr

Jacotte 13/01/2007 00:39

ouf tout est bien qui finit bien ...Tiens des fois je comprends mieux pourquoi je ne reprends pas de chat ...
gros bisous d'une autre mémère à son chien .... et qui adore son crapouillou d'amour poilu

arel 13/01/2007 10:09

bisou à ton crapouillou ( j'adore ce mot )